À vélo

Le parcours jacobéen à vélo présente des caractéristiques particulières

Il est nécessaire de s’entraîner au moins trois mois à l’avance pour tous les types de terrains : plats, toboggans, montagnes… Vous devez choisir un vélo fiable et pas trop lourd, le modèle idéal étant un vélo de cyclotourisme traditionnel. Il faut parcourir au maximum 80 kilomètres par jour.

N’oubliez pas que les pneus s’usent beaucoup avec le poids. Le blocage de la suspension dans les montées permet d’éviter la perte d’effort.

Pendant le voyage

Lorsque vous montez un bagage (10 kilos maximum) sur le vélo, vous devez toujours utiliser des sacoches et le poids doit être équilibré des deux côtés. Il doit peser au maximum dix kilos si une tente est transportée. La conception même du vélo est souvent utilisée pour répartir le poids : par exemple, la barre du vélo est utilisée pour porter les mâts de la tente. Vous ne devez jamais porter de poids sur votre dos et vous devez apprendre à pédaler avec le poids que le vélo doit supporter, surtout dans les montées et les descentes. Le vélo doit être correctement éclairé : il existe des réflecteurs pour les sacoches, le porte-bagages, les roues et même une lampe sous la selle. Vos vêtements doivent également vous aider à être suffisamment visible sur la route. Les pneus ne doivent pas être surgonflés pour éviter les éclatements.

Vêtements et accessoires essentiels

En plus du sac et du tapis

L’équipement de base des cyclistes comprend:

  • Chaussures à semelle dure ou baskets.
  • Short à bretelles pour éviter les frottements à l’intérieur des cuisses.
  • T-shirts en coton, qui absorbent bien la transpiration.
  • Un casque ou un casque rembourré et des gants.
  • Une casquette et des lunettes de soleil pour vous protéger du soleil et des moustiques.
  • Imperméable ou cape.
  • Une trousse de secours qui prévoit l’éventualité de chutes et met davantage l’accent sur la protection contre le soleil, l’air et les insectes.
  • Pompe, boyaux ou chambres à air de rechange, rustines, solvant, démonte-pneus, papier de verre fin, plaquettes de frein, rayons, câbles de frein et de dérailleur, maillons de chaîne, clé, lampe de poche et petite bouteille de graisse.

Aussi, un sac avec de la nourriture et une bouteille d'eau

Aussi, un sac avec de la nourriture et une bouteille d’eau.

Il est conseillé d’en inclure un autre avec des boissons isotoniques. La documentation, la carte, la crème solaire et l’argent dans un porte-monnaie qui va sur le guidon ou dans un sac à dos qui ne dérange pas.

Le cadenas doit être attaché à la selle. Dans les auberges, il y a de la place pour ranger les bicyclettes.

*Sources de référence : Guide du pèlerin sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle en Aragon.